Objets connectés dans le domaine de la santé

La technologie ne cesse d’évoluer. Après le web et les applications mobiles, c’est au tour de la santé de bénéficier de ces petits bijoux connectés. Désormais, une réalité, ces objets connectés relégués au rang de gadgets vont encore devenir plus performants et aider dans la prévention. En 2013, on a enregistré 60 % du marché des objets connectés dans le domaine de la santé.

Objet connecté en quelques mots

Un objet connecté capte et transmet des données qui seront analysées et restituées sous forme visuelle ou statistique vers l’utilisateur. Les objets connectés sont également utilisés dans le domaine de la santé. Chacun a sa spécificité. Certains donnent la possibilité de suivre l’état de santé d’un malade et d’apporter les traitements adéquats.

Les différentes utilités de l’objet connecté

Les objets connectés se développent à grande vitesse pour révolutionner le quotidien et la manière d’aborder la santé. Ils se déclinent en plusieurs types et ont chacun leur utilité. Ils sont créés pour un seul but : celui de suivre et d’améliorer la santé. Grâce à ces gadgets, vous pouvez mesurer votre tension, mesurer la glycémie… Les objets connectés ne servent pas seulement à relever les signes vitaux. Ils alertent également le patient si ses données virent au rouge. Ainsi, la personne concernée peut agir rapidement et faire appel à son médecin avant que son état ne se dégrade.

Exemples d’objets connectés utilisés en médecine

Les objets connectés pour la médecine sont conçus pour prévoir et pour contrôler les signes vitaux des patients. Le bracelet connecté fixé autour du poignet enregistre les mouvements du corps et la fréquence cardiaque. Avec son podomètre, il compte le nombre de pas, et mesure la performance lors d’une activité de marche, de course ou de vélo. De même, les montres connectées permettent de suivre l’activité physique quotidienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *