Restauration rapide : un concept en vogue

La restauration rapide connait un grand essor de nos jours. Le rythme effréné du quotidien ne permet plus d’avoir du temps pour manger. Ces structures sont de plus en plus prisées pour leurs côtés pratiques. De plus, les produits qui y sont servis sont très appréciés de toutes les classes d’âge, et ne se résume plus uniquement à la mal-bouffe.

La définition légale d’une restauration rapide

La restauration rapide catégorise les établissements commerciaux qui vendent des aliments et des boissons au comptoir. Les produits doivent être présentés dans des emballages jetables conformes aux normes environnementales. Selon les types de structures, les aliments peuvent être à emporter ou à consommer sur place. Une restauration rapide est dite « artisanale » quand elle n’utilise aucun procédé industriel. Dans le cas contraire, elle est dite « commerciale ». Il est à noter qu’un commerce ambulant d’aliments et de boissons n’est pas « officiellement » classé en tant que restauration rapide, mais les food-trucks devraient bientôt faire changer les choses.

Les facteurs de choix de la restauration rapide

boites-repas-personnaliseesUn bon savoir-faire et des idées innovantes feront le succès d’une restauration rapide. En plus de quelques connaissances culinaires, il est également primordial de trouver l’emplacement idéal pour son commerce. Le succès des produits proposés varie selon les secteurs géographiques. Une bonne connaissance du terrain sera très utile pour faire le bon choix. Côté finance, l’ouverture d’une restauration rapide nécessite un investissement considérable sur l’aménagement des lieux et l’achat du matériel. Penser notamment aux plateaux de restauration, couverts jetables, emballages, etc.
Avant de vous lancer, n’oubliez surtout pas de faire les études nécessaires.

Les différents concepts en vogue

Le marché de la restauration rapide est très fructifiant et ils se rencontrent dans tous les coins de rue. Ouvrir une structure de ce genre implique le choix d’un concept bien défini pour se démarquer de ses concurrents. Les plus connus sont les pizzerias, les sandwicheries traditionnelles, les kebabs, les bars à tapas, et les fast-foods. Les glaciers, les salons de thé et les pâtisseries font également partie de cette catégorie.
Mais il est possible de se démarquer avec un concept plus original, par exemple sur le type de structure (la tendance est aux food-trucks), sur la qualité des produits (100% local ou bio, par exemple) ou en se fixant un régime alimentaire précis (sans gluten). Le concept peut aussi être dans l’état d’esprit. Il sera par exemple bien vu de monter un établissement de restauration rapide équitable et/ou écologique. Cela impliquera l’achat de matière première bio, de la réutilisation des déchets, mais aussi une basse consommation d’énergie ou encore de la vaisselle écologique (emballages biodégradables, couverts compostables ou réutilisables, vaisselle bio, etc.).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *