Le social commerce une nouvelle forme de BtoB

À l’ère où l’usage d’internet est à son apogée, nul ne peut échapper au virus des réseaux sociaux. Entreprises, particuliers, associations, tous s’y sont retrouvés, et en nombre. Au niveau commercial, les médias sociaux sont de véritables aimants à client. Aujourd’hui, si vous voulez lancer votre commerce, il faut que vous soyez sur Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat ou Pinterest.

Commerce et réseaux sociaux : une alliance fructueuse

Le social commerce est la nouvelle appellation du commerce sur réseaux sociaux. Un secteur en plein essor très prometteur pour les professionnels. La clé de cette réussite réside surtout sur la portée des publications. En évaluant bien le fonctionnement des pages sociales, une annonce peut être suivie non seulement par les abonnées, mais également par les personnes en relation directe ou indirecte avec le publicateur (le commerçant). Ce qui revient à dire que : « les amis de mes amis sont mes amis » et tout ce beau monde-là représente en grosso modo le potentiel acheteur du produit.

L’avenir du e-commerce traditionnel face aux réseaux sociaux

Actuellement, les e-commerçants ne se contentent plus de mettre leurs produits en ligne via les sites traditionnels comme Amazon ou eBay. Désormais, ils font appel aux réseaux sociaux. Plus intéressant, ce nouvel outil permet une mise en ligne gratuite, une relation directe avec l’acheteur et une montée en flèche de visiteurs.  La question sur l’avenir réservé aux e-commerces traditionnels se pose alors ? Vont-ils devoir cesser leurs activités ou travailler main dans la main avec les réseaux sociaux ? Cette dernière possibilité devrait être envisagée pour pouvoir prospérer dans le e-commerce.

Les deux réseaux sociaux les plus concernés

Avec ses milliards d’utilisateurs actifs (chiffre fictif),  Facebook tient la première place du classement dans la liste des acteurs majeurs dans l’e-commerce. Ses atouts : un réseau planétaire de suiveur couvrant toutes les classes d’âge et de population, un site fluide et facile à manipuler et des paramètres conçus spécialement pour le commerce en ligne. Pinterest se met en deuxième position grâce à ses publications centrées essentiellement sur des visuels. Comme les acheteurs sont plus à l’aise avec les photos ou les vidéos du produit, le site reste approprié pour faire de la vente en ligne. De plus, Pinterest permet de « Pinsser » les annonces par thématiques.

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Marketing_social

A partager :Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *