Application et réalité augmentée, l’avenir du e-commerce ?

Si l’on considère le e-commerce comme une version rapide et nomade de la méthode traditionnelle d’achat, les contraintes sont encore bien présentes. Entre impossibilité de voir précisément ce que l’on achète et obligation de passer par tout un système parfois contraignant, le e-commerce s’handicape parfois par lui-même. Heureusement, des idées nouvelles devraient apporter des réponses concrètes à des problèmes virtuels.

 

La réalité augmentée pour se projeter

Qui ne s’est jamais désolé, en cherchant un vêtement ou un produit de beauté sur le web, de ne pas pouvoir essayer le produit que l’on souhaite avant de passer commande ? Cette contrainte qui pour beaucoup s’avère être un frein (en particulier pour les consommateurs des sites ne garantissant pas le retour gratuit) est en passe d’être dépassée par le biais de la réalité augmentée.

App_iSkull,_an_augmented_human_skullDéjà, qu’est-ce que la réalité augmentée ? La définition académique vous parlera de la superposition d’un modèle virtuel (souvent en 3D) sur la réalité, le tout, en temps réel. Pour faire simple, imaginez que vous cherchiez votre chemin avec des lunettes connectées et que les directions s’affichent sur votre écran en fonction de la direction où vous regardez.

Dans son interprétation e-commerciale, la réalité augmentée vise à faire oublier le côté virtuel de vos achats en vous permettant de mieux visualiser vos futurs achats dans leur rôle final. Il peut s’agir de mettre en scène un meuble pour vérifier si ce dernier s’accorde au reste de la décoration. Idem pour les vêtements ou, c’est l’un des premiers secteurs à avoir investi dans cette technologie, les lunettes. Il n’était pas possible de savoir à l’avance si le modèle de son choix allait avec son visage ou non : c’est désormais le cas grâce à une startup du sud de la France.

 

Des applications pour pousser à l’achat

Autre point de développement qui devrait connaître une croissance très rapide car plus simple à mettre en place : les applications d’achat que l’on appelle également système « flash & buy ». Le principe est à la fois simple et dangereusement efficace : vous voyez un objet qui vous plaît dans un magazine, vous sortez votre smartphone, flashez le code fourni et voilà.

Les lectrices de Grazia et Biba ont déjà pu en faire l’expérience, les magazines proposant des pages dédiées permettant de trouver le choix de la rédaction et de pouvoir l’acheter même quand on est loin de chez soi. L’expérience est plutôt bien vue car elle permet de s’affranchir du cycle classique qui oblige le consommateur potentiel à chercher le produit par ses propres moyens sur le web, le mettant d’office devant le produit en rayon.

Détail intéressant de cette technologie, elle rend au magazine papier une légitimité vis-à-vis du e-commerce alors que jusqu’ici, les diverses rédactions devaient donner rendez-vous aux lecteurs et lectrices sur le site web du magazine pour accéder à de telles sélections.

b1e818aa2df6f9f5461fb1b7dbbb1b3c

Enfin, comment ne pas parler d’une innovation particulièrement intéressante à mi-chemin entre la réalité virtuelle et le flash & buy. Imaginez que vous déambulez dans la rue et apercevez, sur une autre personne, le vêtement qu’il vous faut. Jusque là, une seule solution : aller voir la personne et lui demander de quoi il s’agit puis partir à la recherche de l’article en question. Maintenant, c’est encore plus simple avec Style Thief, qui permet de reconnaître le vêtement dans une base de données et de retrouver simplement le lien pour l’acheter. Un peu comme Shazam le fait pour la musique. Ce système fonctionne également pour d’autres produits, comme les vins !

 

291795_229763220409513_912268_nVous le voyez, grâce aux innovations constantes, le e-commerce devrait connaître un second souffle. Alors préparez-vous à faire évoluer vos outils pour répondre à la demande. Nous vous invitons à vous rappocher de professionnels qui sauront vous aider à développer vos propres applications comme l’agence ID&A, créatrice d’applications mobiles à Bordeaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le guide sympa | Free Landz | Redpop.fr